Espace membre
Accueil du site > Réseaux d’échanges > Fermes du Monde > Retour sur l’accueil de nos partenaires marocains...

4. Retour sur l’accueil de nos partenaires marocains...

Les paysans du projet ont accueilli du 1e au 16 septembre trois paysans marocains pour un échange professionnel et humain autour de leur métier, leurs pratiques et leur vision de l’agriculture durable.

Un projet d’échanges atypique

Abdelaziz RAMI, Abdelaziz EL MANIH (apiculteurs à Kermet) et Radouane EL KHALLOUKI (maraîcher à Rabat) ont été accueillis sur les fermes de leurs collègues ardéchois. Huit paysans du projet PPENSE les ont hébergés au fil de leurs déplacements, de la vallée du Doux à celle de l’Eyrieux, en passant par la montagne Ardéchoise, l’Ardèche méridionale et la vallée de la Drôme.

Objectifs de la rencontre :

  • Mieux connaître nos partenaires : l’association des apiculteurs de Kermet Ben Salem, les maraîchers du projet Swani Tiqa et l’association Terre & Humanisme Maroc.
  • Echanger sur les objectifs du projet PPENSE et les attentes respectives de chaque association.
  • Répondre aux attentes d’échanges d’expériences de nos partenaires marocains.

Un programme riche

  • La majeure partie du séjour a été consacrée aux échanges entre paysans sur l’apiculture, le maraîchage, l’élevage, la transformation et la vente des produits agricoles…
  • Des visites ont aussi eu lieu à Nectardéchois, au marché de Privas et à l’Echoppe Paysanne pour donner à nos invités un aperçu des initiatives qui permettent aux paysans de valoriser localement leurs produits.
  • Les paysans marocains ont pu rencontrer diverses associations et partenaires, notamment Terre & Humanisme qui travaille en étroite relation avec Terre et Humanisme Maroc.

De belles rencontres

  • Abdelaziz EL MANIH (Apiculteur et président de la coopérative de Kermet Ben Salem) : « Les paysans français sont des gens très gentils. Chacun a donné tout ce qu’il avait. Les savoirs des uns ont été complétés par les savoirs des autres. Nous avons appris beaucoup de choses pour commencer à valoriser notre miel au sein de la coopérative. C’est une étape vers l’avant, un coup de pouce. Aussi, j’ai découvert qu’il existait une agriculture biologique en France, je ne pensais pas qu’il existait autre chose que les fermes intensives. Par contre je regrette que certains paysans n’aient pas posé beaucoup de questions sur le Maroc. »
  • Abdelaziz RAMI (Apiculteur membre de l’association de Kermet Ben Salem et formateur en agro-écologie avec Terre & Humanisme Maroc) : « Ce séjour nous a élevé, nous a réveillé. Nous, les marocains, devons avoir confiance en nous-même. Cela m’a ouvert les yeux sur ce type d’échange : les marocains devraient pouvoir faire la même chose entre eux. Pourquoi l’état marocain n’a-t-il pas pensé à cela ? »
  • Radouane EL KHALLOUKI (Swani Tiqa) : « Cet échange m’a permis de faire une comparaison entre la France et le Maroc. En France, la traçabilité, l’étiquetage, l’hygiène, l’organisation et le matériel sont plus avancés qu’au Maroc. Mais le Maroc est sur la voie du développement : c’est possible de valoriser nos produits au Maroc, si nous appliquons les systèmes de traçabilité qui donnent confiance au consommateur. En France les méthodes de commercialisation sont très développées. A Rabat, c’est un peu comme l’Europe : il y a des consommateurs qui ont les moyens d’acheter des produits de qualité et nous devons en profiter. »

Un prochain échange au Maroc en 2014

De l’avis de tous les participants, ces échanges paysans Nord-Sud équitables enrichissent mutuellement ceux qui les vivent et ouvrent le champ à de nouvelles idées de part et d’autres. Le CIVAM souhaite à présent faire vivre ces échanges dans la durée en établissant des partenariats solides avec les associations marocaines. Les paysans du projet PPENSE sont d’ores et déjà invités au Maroc en septembre 2014 pour poursuivre le travail initié lors de l’accueil en Ardèche.

Remerciements

Le CIVAM tient à remercier la région Rhône-Alpes pour son soutien financier. Un grand merci à tous ceux qui ont participé à cet accueil, merci notamment à Nectardéchois, Terre et Humanisme, Artisan du Monde, Agribio Ardèche, Maurice Chaudière, Omar Tourougui, Richard Champion, Bruno Sion, Mireille Forestier, Longo Maï, Pascal Binon et bien sûr aux paysans du projet PPENSE !



Portfolio

Echanges sur le jardin d'Alicia Atelier greffage avec Thomas Confection de paniers AMAP avec Richard Visite de Nectardéchois Atelier fromages chez Manou A la miellerie de Jérôme et Claire A Longo Maï, la culture des céréales Chez Mireille Forestier, propolis et gelée royale Echanges sur les ruches de Julien Apéritif Fermes du Monde à COUX Rencontre avec Maurice Chaudière Déjeuner au Mas des Faïsses
Mentions légales   |   Plan du site  |   Site réalisé par terre nourricière